Ouvrage de la ligne Maginot: le Four à Chaux

1908 vues

Gardien de la vallée de la Sauer, l'ouvrage du Four à Chaux est situé sur une hauteur dominant le village de Lembach. Il porte le nom d'un ancien four à chaux. Les 3 km de galeries s'enfoncent à 30 m sous terre. Vingt-quatre officiers et 600 hommes y vivaient. Ils appartenaient à un régiment d'infanterie de forteresse. Ils furent mobilisés à plusieurs reprises avant de rejoindre leur poste fin août 1939. Comme il n'y avait aucune action entre septembre 39 et mai 40, ils s'organisèrent, s'emparèrent du bétail qui errait dans les rues de Lembach dont la population avait été évacuée... Le visiteur se familiarisera avec leurs conditions de vie en visitant les dortoirs, les sanitaires, les cuisines ou encore l'infirmerie. L'ouvrage fut la cible des Stukas à partir de juin 40. Dépourvu de défense anti-aérienne efficace, il n'en résista pas moins et tint encore cinq jours après l'armistice qui prit effet le 26 juin. Après des négociations spéciales à Wiesbaden, les troupes furent contraintes de se rendre mais sortirent avec les honneurs de la guerre le 2 juillet. Les Allemands occupèrent alors le fort, le dépouillèrent de tout ce qu'ils pouvaient utiliser sur le mur de l'Atlantique. Les essais de gaz à surpression causèrent des dégâts considérables. L'aménagement ressemble à celui des autres forts, à cela près que l'entrée des hommes étant située 24m plus haut que celle des munitions, le fort comporte un plan incliné permettant d'acheminer matériel et munitions depuis l'entrée des munitions jusqu'à la galerie supérieure. Bonne visite, chaussures de marches et vêtement chaud (13°).

Rédiger un commentaire